Après ses débuts sensationnels avec La traviata au Grand Opera de Houston, Eun Sun Kim a été nommée première chef d’orchestre invitée en vingt-cinq ans. Ses interprétations, acclamées par la critique, du Requiem de Verdi avec Cincinnati Symphony ainsi qu´une nouvelle production de Rusalka à l’Opéra de San Francisco ont renforcé sa présence en Amérique du Nord.

Durant la saison 2019-2020, elle dirige des concerts avec Los Angeles Philharmonic au Hollywood Bowl, Cincinnati Symphony Orchestra, L’Orchestre Philharmonique de Marseille et les Orchestres symphoniques d’Oregon, de San Diego et de Seattle. Poursuivant une série d'importants débuts dans l'Opéra, elle dirige la nouvelle production de Roberto Devereux au Los Angeles Opera et La Flûte enchantée au Washington National Opera au Kennedy Center. Elle retourne au Staatsoper de Berlin avec Tosca et une nouvelle production de Salome au Houston Grand Opera garantit un retour triomphant. Très engagée dans le développement de la prochaine génération de musiciens, Mme Kim dirige également le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks pour le concert des lauréats du prix ARD Musikwettbewerb ainsi que le concert des boursiers Adler du San Francisco Opera.

En plus de sa présence de plus en plus importante en Amérique du Nord, Mme Kim est chef d'orchestre invitée dans de nombreux grands Opéras européens. Elle entretient des liens particulièrement étroits avec le Staatsoper de Berlin, où elle a récemment dirigé avec succès des productions de La traviata, Ariadne auf Naxos, Madama Butterfly, Un ballo in maschera et Il trovatore. Elle a joué régulièrement dans des Opéras dans toute l'Allemagne, notamment avec les productions principales de Hänsel und Gretel au Bayerische Staatsoper, Madama Butterfly à l'Opéra de Stuttgart, Rigoletto au Semperoper Dresden et une nouvelle production de Lucia di Lammermoor à Oper Köln. Elle a été fréquemment engagée par Oper Frankfurt, où elle a célébré ses succès avec La Sonnambula, Le Comte de Luxembourg, La bohème, Die Csárdásfürstin et Der Fliegende Höllander.

Mme Kim s'est établie en Scandinavie après son début réussi au Royal Swedish Opera avec Madama Butterfly, puis y est retourné avec Il barbiere di Siviglia. Ses représentations d'Il Trovatore au Royal Danish Opera de Copenhague, de Carmen à Oslo et de Madama Butterfly et Der Fliegende Höllander à Bergen ont été complétées par des concerts avec l'Orchestre symphonique de Göteborg et le Norwegian Radio Orchestra, ainsi que des orchestres à Malmö, Umeå et Aarhus.

Les engagements récents de Mme Kim comprennent également une nouvelle production de Die Fledermaus au English National Opera, Carmen à l’Opéra de Zürich, Hänsel und Gretel, Die Fledermaus et Carmen au Volksoper Wien, Il viaggio a Reims au Teatro Real Madrid et La bohème à L´Opéra de Graz. Ses prestations à l´Opéra de Marseille ont inclus des concerts symphoniques, ainsi que la production de La traviata. Des concerts symphoniques ont également eu lieu avec l´Orchestre de Paris, le Beethoven Orchester Bonn, Stuttgart Philharmoniker, ainsi que les orchestres de Madrid, Lille, Nancy, Palermo, Turin, Milwaukee, Calgary et Santiago de Compostela.

Mme Kim a étudié la composition et la direction d'orchestre dans sa ville natale de Séoul, en Corée du Sud, avant de poursuivre ses études à Stuttgart, où elle a obtenu son diplôme avec mention. Immédiatement après l'obtention de son diplôme, elle a reçu le premier prix International de „Jesús López Cobos Opera Conducting Competition“.